Menu
Retour

Alice Balas

 

 


En mode, il ya des choses qui ne se discutent pas : la qualité des matières premières, le design et les méthodes de fabrication. Si ALICE BALAS est pour nous un coup de coeur c'est parce que ses perfectos conjuguent parfaitement ces trois critères. De fabrication française, une coupe faite-sur-mesure, un cuir irreprochable,  voilà ce que nous propose la créatrice dans sa boutique du Marais. Ici le perfecto y est sublimé et personnalisable, ce qui en fait un produit rare.


Type : Rock, chic
On aime : La coupe, la qualité, le design. 

Adresse : Quartier branché du Marais.

Horaires d'ouverture : 
Seulement sur rendez-vous.

Sur rendez-vous seulement, nous contacter via le formulaire page 'Services Exclusifs' ou via notre LiveChat.

 



ENTRETIEN AVEC ALICE BALAS
CREATRICE PARISIENNE

 

D’où vous vient l’amour du “Perfecto” ?
J’adore son côté rock et biker, que l’on voit porté depuis des décennies par nos idoles sur les scènes musicales ou dans les films cultes :  Patti Smith, Blondie, Johnny Depp, Marlon Brando, James Dean…. La liste est longue. 

J’en ai cherché pendant longtemps sans jamais vraiment trouver le parfait. Toujours noir et métal argenté. J’ai donc voulu lui donner une nouvelle vie et le ré-inventer tout en respectant fidèlement son origine. Il est intemporel et pour moi, se collectionne à travers les générations.

Comment définiriez-vous Alice Balas Paris en 3 adjectifs ?
Singulière, audacieuse, unique.

Vous avez vécu de nombreuses années à Londres. Qu’est-ce que Paris a de si spécial ?
Si Londres reste une ville débordante d’énergie et propice à toutes formes de création et d’inventivité, Paris possède cette élégance que personne ne peut lui enlever !  Le terme “Effortless chic” traduit bien la femme Parisienne.

Qu’est-ce que la coupe Schott ?
C’est la coupe originelle de la veste qu’Irving Schott a nommé “Perfecto” dans les années 20. Cette veste en cuir était au départ imaginée pour les motards avec sa célèbre fermeture croisée, sa ceinture, son col à rabat avec pressions et ses poches zippées.

Quels sont les produits phare de votre nouvelle collection ?
En septembre sortiront les séries limitées et la pièce “Millésime”, plus expérimentale. Nous travaillons sur des mélanges de matières et de luminosités, des cuirs mats et plus brillants, des teintes classiques comme le noir, le bleu marine ou encore le vert anglais, associés à du cuir d’agneau métallisé  couleur “champagne”. On retrouvera aussi le modèle entièrement clouté au dos.

Votre gamme de prix ?
La pièce unique sur-mesure à concevoir sur rendez-vous au studio est à partir de 2400€. Les séries limitées, semi sur-mesure, sortiront entre 1350 et 1750€. Tout est fabriqué à Paris, pièce par pièce dans des ateliers où je passe beaucoup de temps.

Quelle est la particularité de votre boutique-studio ?
Elle n’est pas seulement un point de vente mais également mon bureau, un studio de photographie pour les portraits en noir et blanc que je réalise, et pourra éventuellement se transformer en galerie éphémère lors de prochaines collaborations avec des artistes (comme Malika Favre en octobre).

Qu’est-ce que signifie pour vous le mot « Fast-Fashion » ?
C’est un mot bien différent de la philosophie de la marque … Mes créations sont destinées à durer dans le temps et traverser les générations, aussi bien en termes de qualité que de design. Le “Perfecto” ne vieillit pas. C’est un indispensable et un  intemporel qui garde sa place dans l’armoire au fil des années et qui se collectionne. Ceci explique notamment le challenge “made in France” avec un contrôle assidu sur l’ensemble des étapes de la conception du produit.

Vous avez travaillé dans le digital luxe et avez participé à des réalisations de films pour Gucci notamment.  En quoi votre expérience du luxe se retrouve-elle dans votre marque ?
Mon expérience dans le luxe m’a appris à être encore plus rigoureuse, précise et cohérente dans tous les domaines, à l’instar du « pixel perfect » pour les supports digitaux. Mais il faut aussi savoir prendre des décisions et avancer rapidement quand il le faut.

Perfecto rime avec … ?
Photo, moto, apéro, studio …

Que trouve-t-on dans la playlist d’Alice ?
C’est très varié : de Daho, Lou Doillon, Sade, Théodore Paul et Gabriel, à Arcade Fire, Nicolas Jaar, Daft Punk, ou aussi le duo français Polo & Pan.

Une chose incroyable qui vous est arrivée ?
Quand j’ai reçu la photo de Kate Moss et Cara Delevingne qui tenaient ma veste cloutée à 4 mains ! Je ne sais pas si Kate la porte mais j’adore le fait qu’elle l’aime et que Cara aie été jalouse….

Une couleur, une matière, un mot qui vous définit bien ?
Je ne veux pas m’enfermer sur un type particulier. Néanmoins je peux dire que j’aime beaucoup l’association du noir et du métallique « or blanc » : entre l’argenté et le doré.

Peut-on allier esprit rock et imprimés ? 
Oui, la forme du “Perfecto” incarne en elle-même l’esprit Rock’N’Roll. L’alliance de ce modèle iconique avec d’autres matières, imprimées ou plus expérimentales peut être très intéressante et novatrice.

Quel est la prochaine étape pour Alice Balas ?
Tout d’abord, des vacances, puis la rentrée qui s’annonce très intense avec notamment la soirée d’ouverture officielle de la boutique le 22 septembre, mais aussi des collaborations, la mise en ligne du site e-commerce, la création d’un fanzine, projet éditorial et visuel qui me tient beaucoup à cœur.



 

   

   


 

Paris Shopping tour Paris Shopping tour Paris Shopping tour