Menu
Retour

BonneGueule

 

BonneGueule est ce que l’on appelle une Perle Rare. Spécialisée en mode Homme, la marque française, plus connue pour son e-shop et son blog dédiés au style masculin, a fêté les un an de sa boutique en Juillet 2016. Mélange de nouvelles techniques et de savoir-faire traditionnels, la boutique rue Commines dans le quartier du Marais offre une ligne de vêtements irréprochable et compte parmi les incontournables du style parisien.


Type : Bobo, Chic, Casual
On aime : les matières intemporelles et de haute qualité, la coupe et les conseils avisés de l'équipe. 

Adresse:
14, rue Commines, 75003 Paris • +33 (0)9 67 45 95 55


Horaires d’ouvertures:
Lundi (13h – 19 :30)
Mardi et vendredi (10h30 à 13h – 14h à 19h30),
Dimanche (10h30 – 19h30)

 

ENTRETIEN AVEC GEOFFREY BRUYERE
CO-FONDATEUR DE BONNEGUEULE



Qu’est-ce que l’expérience du blogging de mode vous apporte dans la création de votre ligne de vêtement ?
Une énorme proximité avec les lecteurs, dont certains sont devenus des amis proches, ce qui nous permet de mélanger travail, passion et plaisir. Le blogging nous pousse aussi à rester terre à terre dans les vêtements que l’on propose.

Comment définiriez-vous BonneGueule en 3 mots ?
Proximité, communauté et bons conseils !

Donc, qu’est-ce que le mot « slip » vous inspire ? Et le mot « gaine » ?
[rires] C’est un peu l’ancienne génération tout ça, non ?

A chaque saison sa tendance. Quels sont vos critères dans la sélection de produits pour votre boutique  ?
Avant toute chose, on recherche des matières intemporelles et naturelles qui vieillissent et se patinent, avec un vrai grain et de la personnalité. On aime aussi la technicité : matières déperlantes ou infroissables, qu’on assemble alors de manière traditionnelle. Tout part vraiment des matières !

Quelle est la particularité de la boutique rue Commines ?
On dispense beaucoup de conseils en style à ceux qui le souhaitent, on ne compte pas notre temps quand on partage notre passion, à l’image de notre travail sur le blog.

Quels sont les produits phare de votre nouvelle collection ?
Notre chemise en chambray coton/lin/ramie japonais selvedge (oui c’est long à dire).
Et notre jean en épaisse toile japonaise de la vénérable maison Kurabo a également ses fidèles, car c’est un produit qu’on ne trouvait plus travaillé de manière traditionnelle sur le marché français.

Votre gamme de prix ?
Autour de 100 € pour une chemise, un peu plus pour un jean en toile japonaise. Les costumes semi-entoilés tournent autour de 600 € et nos blousons dans les 400 €.

Vous rêvez secrètement d’être …?
Jardinier !

Un bon lieu ou emmener son date pour une première rencontre ? 
Boire un verre de vin blanc bien frais dans les jardins cachés de Paris : ceux du Palais Royal, du Musée Rodin, ou encore du Petit Palais (tous accessibles gratuitement).

Qui a-t-il dans la playlist de Geoffrey ? 
Un remix de David Bowie par Air, de l’electro française avec Rone, du rock indie avec Phosphorescent, des oldies new wave de The Cure, et puis de la pop gentillette.

Le conseil de mode le plus saugrenu que l’on vous aie demandé ?
Chaque année, on reçoit le communiqué de presse d’une association de défense de la jupe pour homme qui nous demande de l’aide pour diffuser leur message et sollicite notre avis sur le sujet.

L’homme néglige souvent le choix de ses ceintures. Une marque de ceintures que vous adorez ? Un faux-pas à éviter dans le choix de cet accessoire ?
J’adore les ceintures de pêcheurs des îles d’Aran de la marque irlandaise Inis Meain. Le faux-pas, c’est celui de vouloir assortir tous ses accessoires (ceinture, bracelet, chaussures, etc.) avec à la fin le risque d’en faire trop et une vraie perte de naturel.

Un magasin de prêt-à-porter feminin que vous adorez sur Paris?
J’aime beaucoup les sélections féminines de la boutique FrenchTrotters (30 rue de Charonne).

Au final, peut-on être stylé avec des tongues ?
Bien sûr ! Et on a écrit un livre sur le sujet , même si je me doute que la question n’était pas innocente ;) Blague à part, le style, c’est un cortège de règles fondamentales… mais qu’il faut ensuite savoir outrepasser pour s ‘exprimer. Et si cela passe par une belle paire de sandales (ça existe), alors tant mieux !

 

    


Paris Shopping tour Paris Shopping tour Paris Shopping tour